Categorie HR Manager de l'annee

Kurt van raemdonck

SPF Finances




Mots-clés : Change management - Leadership - Design organisationnel

Executive Summary

Le département P&O, moteur du changement

Dans le processus de transformation engagé par le SPF Finances, véritable mastodonte de la fonction publique (environ 25.000 personnes) faut-il le rappeler, le département P&O piloté au quotidien par Kurt Van Raemdonck s’est donné un objectif très simple et très ambitieux à la fois : devenir l’employeur de référence du secteur public dans un premier temps, puis pour l’ensemble du marché de l’emploi. Quel rôle donc pour l’équipe P&O dans un projet de changement aussi complexe que celui-là ? Entre autres, partager une vision en communiquant régulièrement, créer des opportunités d’évolution pour l’organisation et pour les collaborateurs, adapter l’organisation lorsque c’est nécessaire en gardant toujours en tête la même finalité : la qualité du service aux citoyens et aux entreprises.

La responsabilisation des leaders et des collaborateurs

La transformation radicale du SPF Finances ne pourrait se réaliser sans l’implication forte d’un leadership qui s’approprie le changement. Le département P&O emmené par Kurt Van Raemdonck a donc travaillé en priorité sur le renforcement du rôle de coach et de leader auprès des responsables d’équipes ainsi que sur l’émergence d’une nouvelle génération de leaders potentiels. Etape suivante afin de laisser s’exprimer tout le potentiel du SPF: redonner à chaque collaborateur les clés de la gestion de sa carrière. Pratiquement, le rôle du département P&O consiste à créer les conditions de flexibilité quant à l’organisation concrète du temps et du lieu de travail d’une part, et à promouvoir la mobilité et les trajets de carrière qui sortent des sentiers battus.

Un nouvel organigramme, avec le client au centre

Nombre d’organisations ont déjà manifesté leur volonté de transformation en optant pour des structures plus plates, moins pyramidales, privilégiant l’agilité… Au sein du SPF Finances, l’équipe de Kurt Van Raemdonck joue un rôle crucial dans la mise en place d’une structure où le client est véritablement central. Cela signifie que les ressources et moyens doivent être concentrés sur les équipes en contact direct avec le citoyen et que les services support traditionnels doivent parvenir à délivrer de meilleurs services avec des effectifs et des budgets reserrés.
L’impact pour le département P&O ? Un vrai débat de fond autour des priorités et un changement de paradigme sur le plan opérationnel. Pour passer d’un département gestionnaire de dossiers à une équipe, véritable partenaire du business, qui accompagne et conseille au niveau stratégique le personnel et les dirigeants tout en étant une source importante d’innovation pour l’organisation. Il s’agit bien entendu de montrer l’exemple non seulement dans la gestion optimale des ressources dans un contexte budgétaire (l’effectif du département P&O s’est réduit d’un tiers au cours des trois dernières années, le nombre d’implantations du SPF sera divisé par deux fin 2015) mais aussi dans la capacité à développer les compétences et la collaboration inter-services. Ces synergies dans le domaine HR dépassent largement le périmètre du SPF pour s’étendre à l’ensemble de l’administration fédérale grâce notamment au réseau des directeurs RH fédéraux, présidé par Kurt Van Raemdonck.