Categorie HR Manager de l'annee

Jos Destrooper

Lotus Bakeries





« En tant que RH, notre rôle est de soutenir la croissance »

Depuis 2006, Lotus Bakeries a réalisé un certain nombre d'acquisitions qui ont été intégrées et, trois ans plus tard, l'entreprise a défini une nouvelle stratégie de croissance, aussi bien tournée vers son marché domestique que sur l'international. Plusieurs projets RH, menés sous la houlette de Jos Destrooper, ont été lancés pour soutenir cette ambition et ces intégrations. Lotus Bakeries a évolué étape par étape pour devenir un joueur international important avec un ancrage local fort.

Présent dans 14 pays, du Chili à la Chine, dont 10 pays européens et 22 marchés indirects, le roi du spéculoos, de la pâte à tartiner et des gaufres, emploie 1.276 employés. Coté à Euronext, le groupe belge a atteint 288,5 millions de chiffre d'affaires en 2012. Un premier enjeu dans la stratégie d'acquisition de Lotus Bakeries a été de constituer une culture commune et de développer un modèle de compétences pour tous les collaborateurs. Un deuxième projet a porté sur la mise en place d'une méthodologie standardisée pour identifier de façon optimale les talents des travailleurs et, ensuite, les développer. Un troisième projet a été de développer un 'Employee portal' intitulé Lotus Link afin de stimuler la collaboration et le partage de connaissances. Ces différents projets ont pour spécificité d'avoir été développés entièrement 'sur mesure', en veillant à leur parfaite adéquation à l'entreprise, à ses valeurs et à ses besoins. 

« Pour l'exécution de sa stratégie, Lotus Bakeries a déterminé dans quels marchés il veut croître et comment il voulait le faire, explique Jos Destrooper, Corporate Director Finance & HR. Cette ambition de croissance nécessite d'avoir une stratégie uniformisée, des processus et des outils solides et adaptables à l'international. Il nous faut également réfléchir à de nouvelles manières de travailler (ensemble), à comment donner des opportunités aux collaborateurs ayant une expérience et une ambition internationales, et à développer plus encore une culture Lotus Bakeries forte dans les 14 pays où nous sommes présents. »

Valeurs, culture, competences et performance

Suite aux différentes acquisitions, le groupe a dû accueillir au cours des dernières années nombre de nouveaux collaborateurs. Les RH en ont profité pour définir clairement les valeurs, la culture, les compétences et les performances. L'accent a été mis sur l'obtention du buy-in tant du management que des collaborateurs. « A côté d'une stratégie claire et de responsabilités bien définies pour les collaborateurs, il était important de savoir 'comment' nous faisions les choses chez Lotus Bakeries. C'est ainsi que nous avons établi notre ADN, notre culture-TOP. »

Le modèle de compétences 100% tailor-made de Lotus se fonde désormais sur trois valeurs TOP: Teamspirit, Ouverture et Passion, et six compétences Lotus. « La première phase du projet a été de concevoir le modèle sur base de sessions de brainstorming avec les managers des différents pays. Sur base de celles-ci, les RH ont défini et développé un modèle Lotus. Pour l'implémentation du projet, nous avons présenté le modèle dans tous les pays via différents ateliers interactifs. Nous avons fait en sorte que le modèle vive et soit reconnu partout dans le groupe et, donc, aussi, qu'il soit utilisé dans l'organisation et dans les divers processus RH. La clé du succès réside dans la simplicité du modèle et dans la dimension interactive. »

Travailler sur les forces

Dans ce contexte de travail fait d'internationalisation et de multiplication d'antennes décentralisées, la détection et le développement des talents des collaborateurs devaient par ailleurs être davantage professionnalisés. « Nous avons ainsi pu donner de nouvelles responsabilités et de nouveaux défis à différents collaborateurs, souvent par-delà les frontières. Nous avons également pu pourvoir un certain nombre de nouvelles fonctions en recourant à des talents internes », indique-t-il.

L'objectif principal de ce projet était aussi d'introduire plus de transparence et d'objectivité dans le développement des personnes et leurs possibilités de carrière. « Notre expérience nous a appris que la clé du succès se trouvait dans la réalisation d'actions de développement effectives pour le plus grand nombre de collaborateurs possible. Nous essayons de miser sur leurs forces. Au bout du compte, cela contribue également à la fidélisation. »

Un troisième défi identifié par l'équipe de Jos Destrooper se situait au niveau de la communication interne, du partage de savoirs et des collaborations entre les collaborateurs. Pour y répondre, les RH ont décidé de créer le portail Lotus Link dédié aux employés. Plusieurs équipes, dont l'équipe RH, ont travaillé au contenu et à la structure du portail. Informations RH pertinentes et outils ont été rassemblés au même endroit dans l'optique d'accroître le partage de connaissances et d'optimaliser la communication interne. « Nous souhaitions de cette manière que nos collaborateurs aient tous accès à leur propre information personnalisée. A l'avenir, le portail devra contribuer à rendre les services RH plus efficients par l'automatisation et l'intégration des processus et systèmes RH. »