Categorie young hr talent de l'annee

Marie-Astrid Alexandre

Farnell





L’humain au centre de la stratégie

Dans sa fonction de HR Business Partner chez Farnell, Marie-Astrid Alexandre a su répondre très directement à une des ambitions du groupe – permettre à chacun de consacrer une heure par semaine à son développement personnel – et aux enjeux du business – renforcer la structure pour améliorer le niveau de leadership. Le tout dans un contexte majoritairement masculin, ouvrier et syndiqué. Preuve que la valeur n’attend pas le nombre des années.

Actif dans la distribution de composants électroniques, électriques et industriels, le groupe britannique Farnell dispose en Belgique d’un centre de distribution européen établi à Grâce-Hollogne, près de Liège. Celui-ci emploie 217 collaborateurs, à 86% des ouvriers. Un cadre de travail particulièrement challengeant pour une jeune responsable RH, car très masculin et très syndiqué. Si elle porte le titre de HR Business Partner, Marie-Astrid Alexandre intervient bel et bien en tant que bras droit RH du patron du site et rapporte par ailleurs à un responsable RH basé à la maison mère, à Leeds.
En 2006, la direction du groupe a été reprise par Harriet Green avec la volonté affirmée de placer l’humain au centre de la stratégie d’entreprise. Pour concrétiser cette intention, un des leviers mobilisés consiste à responsabiliser chaque collaborateur par rapport à son propre développement et, notamment, permettre à chacun de consacrer une heure par semaine à cette ambition. « Si on ne peut rêver plus bel engagement en tant que RH, il n’en reste pas moins qu’une telle initiative ‘corporate’ est un véritable défi à mettre en œuvre localement en répondant aux spécificités que représente notre environnement ouvrier liégeois, explique-t-elle. Nous avons donc mis en place une série d’initiatives combinant des formations, du coaching, des groupes de travail et des sessions d’informations. »
Responsable de la Training Team composée de trois personnes durant deux ans, Marie-Astrid Alexandre a veillé à accorder une attention particulière au suivi, tant dans les plans de développement personnel qu’au niveau de la définition du plan de formation annuel. En 2009, près de 3.500 heures ont ainsi été consacrées au développement, un résultat qui a progressé l’année suivante pour s’afficher à 5.500 heures. L’année 2011 ayant été une année charnière pour la structure, l’effort a quelque peu faibli autour des 3.800 heures, mais l’investissement dans le développement des personnes va être « reboosté » en 2012.

Touche de féminité

En 2011, Marie-Astrid Alexandre s’est beaucoup investie dans la révision de la structure qui a notamment fait suite à plusieurs enquêtes internes. D’une part, les enquêtes de satisfaction du personnel VOICE de 2009 et 2010 avaient mis en évidence plusieurs domaines à travailler: la communication, le leadership et la stratégie/direction. D’autre part, une enquête psychosociale a mis en exergue différents sujets: un stress élevé, une stimulation faible, un sentiment d’inégalité, un manque de reconnaissance et des points d’attention en matière de relations interpersonnelles.
« Nous avons identifié la nécessité de renforcer l’encadrement et le leadership, notamment dans l’optique de permettre à chacun de se concentrer sur ses tâches et ses objectifs au juste niveau de responsabilité, indique-t-elle. C’est ainsi que nous avons créé une fonction intermédiaire, entre le terrain et la ligne hiérarchique: ‘Senior Operative’. La fonction de ‘superviseur’ a été développée d’un rôle purement opérationnel vers une fonction de ‘Shift manager’, caractérisée par l’inspirational leadership. Enfin, nous avons opéré une revue de la structure de management, avec une nouvelle répartition des départements. »
Près de 300 CV ont été screenés et plus de 70 interviews menées pour permettre la prise de fonction de neuf Senior Operatives, trois autres étant en phase de recrutement. Six fonctions de Shift managers ont été pourvues, quatre par promotion interne et deux par recrutement externe. Deux nouveaux managers sont également venus renforcer l’équipe et le travail se poursuivra en ce sens en 2012. Depuis qu’elle évolue chez Farnell, Marie-Astrid Alexandre a pu mettre en place plusieurs autres initiatives, comme le développement d’un programme « Vis ma vie », la mise en place et le suivi d’actions axées sur l’engagement ou l’accent mis sur une culture de diversité… bien consciente de la valeur ajouté d’une « touche de féminité » et du potentiel que représente l’intégration d’une main d’œuvre culturellement diverse pour faire face aux défis du business.